Pourquoi les gens matinaux sont-ils plus heureux?



Les scientifiques affirment qu’une routine de sommeil peut engendrer plus de bonheur.


Vous avez le blues? Il est temps de reprogrammer votre réveil. Selon une étude publiée dans la revue «JAMA Psychiatry», ajuster votre horaire de sommeil pourrait se révéler bénéfique pour votre santé mentale. Les chercheurs ont conclu que le fait de se réveiller une heure plus tôt que d’habitude pouvait réduire le risque de dépression de 23 %. Les résultats ont également révélé que les bienfaits augmentent avec chaque heure de réveil anticipée.


Du couche-tard au lève-tôt

Des chercheurs de l’université du Colorado Boulder (CU Boulder) et du Broad Institute du MIT et de Harvard ont analysé les données génétiques de près de 840 000 adultes d’ascendance européenne. Les données incluaient également 85 000 personnes équipées d’un dispositif portable de suivi du sommeil pendant sept jours et 250 000 personnes ayant rempli un questionnaire sur leurs préférences en matière de sommeil. Environ 33 % se couchaient tôt et se levaient tôt, 9 % se couchaient tard et se levaient tard, tandis que les autres se situaient dans une fourchette intermédiaire.


Le point médian moyen du sommeil (à mi-chemin entre l’heure du coucher et l’heure du lever) était de 3 heures du matin, ce qui signifie qu’ils se couchaient à 23 heures et se levaient à 6 heures. Si vous avez pour habitude de vous coucher à 1 heure du matin et décidiez de vous coucher une heure plus tôt tout en dormant le même nombre d’heures, vous réduiriez le risque de 23 %. Si vous vous couchez à 23 heures, vous réduisez le risque d’environ 40 %. Rien ne permet cependant d’affirmer que les lève-tôt pourraient tirer profit d’un lever encore plus matinal.


«Nous savons depuis un certain temps qu’il existe une relation entre le rythme de sommeil et l’humeur», a déclaré Celine Vetter, auteure de l’étude et professeure adjointe de physiologie intégrative à CU Boulder, au «Daily Mail» du Royaume-Uni. «Mais les cliniciens nous posent souvent la question suivante: “De combien d’heures devons-nous avancer la routine de sommeil des gens pour en tirer un avantage?” Nous avons constaté qu’une routine de sommeil avancée d’une heure seulement est associée à un risque considérablement plus faible de dépression.»


Que la lumière soit

Les personnes qui se lèvent plus tôt sont également plus exposées à la lumière, ce qui pourrait être la clé du bien-être. La professeure adjointe Celine Vetter prodigue quelques conseils à ceux qui souhaitent modifier leurs habitudes en se couchant et en se levant plus tôt: «Faites en sorte que vos journées soient lumineuses et vos nuits sombres. Prenez votre café du matin sous le porche. Rendez-vous au travail à pied ou à vélo si vous le pouvez, et éteignez vos appareils électroniques le soir.» Faire de l’exercice plus tôt dans la journée peut également se révéler bénéfique, tout comme éviter de manger tard.


Existe-t-il une heure idéale pour se coucher ou se réveiller? «Il est peu probable qu’il existe une fenêtre de sommeil spécifique qui serait idéale pour tout le monde, il s’agit plutôt d’une fourchette», a expliqué Celine Vetter à «CNBC». La durée de sommeil optimale pour un adulte se situe entre sept et neuf heures par jour.


Source: Cordis - Résultats de la Recherche de l'UE

7 vues0 commentaire