Méditation : maîtriser ses pensées anxieuses

Mis à jour : 2 déc. 2020


Pourquoi maîtriser ses pensées anxieuses ?

La peur se caractérise beaucoup par l’appréhension. Nous connaissons à l’avance les situations dans lesquels nous risquons d’avoir peur, et nous développons à l’avance des pensées anxieuses à son sujet.

En agissant de cette façon, nous créons la peur avant même l’affrontement de la situation en question. Au final, nous nous faisons doublement souffrir.

De même, en craignant à l’avance une situation, nous accentuons son risque d’échec. Par exemple, celui qui a peur d’être ridicule en parlant en public se mettra probablement à bafouiller. Il manque de confiance en lui et ne donnera donc pas le meilleur de son potentiel.


Nous sommes également les co-créateurs de notre réalité. Nous attirons à nous ce que nous vibrons. En focalisant notre attention sur ce qui pourrait se passer de pire, nous provoquons parfois la réalisation de nos plus grandes craintes.



Comment gérer ses pensées anxieuses ?


  • Placez-vous, si possible, dans un lieu calme où vous ne serez pas dérangé. Positionnez-vous de manière confortable. Le contexte dans lequel vous allez effectuer cet exercice doit être propice au bien-être.

  • Choisissez la pensée anxieuse sur laquelle vous voulez travailler. Faites-la apparaître dans votre champ de conscience.

  • Concentrez-vous pleinement sur la pensée anxieuse. Laissez venir à vous toutes les émotions et sensations négatives qu’elle vous procure.

  • Une fois les émotions et sensations négatives bien présentes, brisez-les en émettant de manière ferme et claire une intention d’arrêt. Si cela vous aide, vous pouvez même prononcer le mot : STOP. Cela peut s’accompagner d’une tape sur la cuisse pour marquer physiquement l’arrêt. Cette étape doit créer une coupure soudaine de la pensée anxieuse.

  • Immédiatement après, relaxez-vous totalement physiquement. Relâchez les muscles de chaque partie de votre corps en commençant par les pieds pour arriver à la tête. Passez en revue chaque partie et ressentez pleinement les sensations (lourdeur, légèreté, picotement…).N’oubliez pas les détails tels que les orteils, les doigts ou les paupières.

  • Relaxez-vous également psychologiquement en attirant votre attention vers quelque chose d’agréable. Il peut s’agir d’un souvenir heureux. Il peut aussi s’agir d’une mise en scène qui procure de la détente. Dans les deux cas, ressentez pleinement les sensations et les émotions positives. Vivez la scène exactement comme si elle était en train de se produire.

  • Répétez cet exercice sous le schéma pensée-arrêt-relaxation-diversion positive à 5 reprises d’affilée. N’hésitez pas à avoir recours à l’exercice à chaque fois qu’une pensée anxieuse survient.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

400 Avenue Roumanille

06410 Biot

Nous écrire:

fabrice@qookka.me

  • Gris LinkedIn Icône
  • Facebook
  • Instagram

Si vous êtes en situation de danger pour votre vie, n'utilisez pas ce site. Appelez le SAMU 15 ou le 112 pour une aide immédiate.

Victime de violence conjugale, appelez  le 3919

Vous ressentez des symptômes liés à la Covid19? Faites le test d'orientation.