L'esprit contrôle-t-il le cerveau ?



La recherche scientifique a prouvé que les cerveaux peuvent compter sur ce qu'on appelle la neuroplasticité, c'est-à-dire la capacité de se transformer tout au long de notre vie.


Nous ne sommes pas attachés au cerveau avec lequel nous sommes nés, mais nous avons la capacité de cultiver constamment (en utilisant notre esprit) les parties du cerveau que nous voulons renforcer, reprogrammer ou même régénérer.


Donc, oui, il est possible de modifier les connexions entre les parties du cerveau ou de changer les activités mentales d'une région à l'autre. En fait, la plasticité de l'esprit (la capacité d'apprendre et de s'adapter) découle de la capacité à modifier ses connexions neurales.


Comment l'utilisation de l'esprit affecte le cerveau


L'acte de penser stimule le cerveau à augmenter le flux sanguin dans diverses régions du cerveau (ce qui apporte du glucose et de l'oxygène supplémentaires pour augmenter l'électricité), renforçant ou affaiblissant les synapses neuronales et générant de nouveaux neurones et synapses. En général, la pensée affecte votre cerveau de la façon suivante :

Il stimule l'activité neuronale et augmente ainsi la capacité de réponse des neurones. Plus vous utilisez votre esprit pour étudier quelque chose, plus il renforce la zone du cerveau reliée à ce sujet ou à cette capacité.


Il augmente le flux sanguin et apporte ainsi du glucose et de l'oxygène supplémentaire aux neurones afin qu'ils fonctionnent mieux - et forment de nouvelles synapses. Pensez à une région du cerveau comme à une forte flamme qui, une fois abandonnée, se transforme lentement en cendres. Si vous stimulez l'esprit à réfléchir à certains sujets ou à certaines tâches, ce serait comme jeter de l'essence sur un feu, de nouvelles flammes pourraient alors apparaître !


Il fait fonctionner les neurones ensemble, ce qui renforce les synapses existantes et en forme de nouvelles. L'activité neuronale se nourrit et se renforce. Plus vous pensez, mieux vous pensez.


Il augmente le potentiel de création de la neurogenèse, la naissance de nouveaux neurones dans l'hippocampe. Oui, un vieux chien (ou un humain) peut apprendre de nouvelles astuces.

1 vue0 commentaire

400 Avenue Roumanille

06410 Biot

Nous écrire:

fabrice@qookka.me

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

Si vous êtes en situation de danger pour votre vie, n'utilisez pas ce site. Appelez le SAMU 15 ou le 112 pour une aide immédiate.

Victime de violence conjugale, appelez  le 3919

Vous ressentez des symptômes liés à la Covid19? Faites le test d'orientation.