Et si vous passiez au "niksen", l'art de ne rien faire ?

Mis à jour : 2 déc. 2020

Vous rêvez d’un moment de répit ? Adoptez le niksen, cet art de ne rien faire venu des Pays-Bas ! Accordez-vous un instant de répit et regardez les gens passer, laissez votre cerveau divaguer. Et les bienfaits sont puissants !


Le"niksen"est un concept néerlandais qui prône l'oisiveté, pour compenser le stress de nos sociétés ultra-connectées.


Le niksen (nik, signifiant rien en néerlandais, il s’agit littéralement de l’art de ne rien faire) surfe sur ces courants qui mettent au centre de l’attention le bien-être. Le "niksen" est un concept néerlandais qui prône l'oisiveté, pour compenser le stress de nos sociétés ultra-connectées. Mais ne rien faire est plus facile à dire qu'à faire... Mode d'emploi d'un "niksen" réussi.


Peut-être que le hygge, venu tout droit du Danemark n’a plus de secret pour vous ? Cet art de profiter de l’instant présent prône l’ambiance cocooning, le plus souvent bien enfoncé dans son canapé, sous un plaid, devant un feu de cheminée. Il y a aussi lelagomsuédois, qui pour être bien dans son corps et dans sa tête incite à adopter un mode de vie équilibré, une modération dans sa consommation.


Le niksen, pour apprendre à reposer son cerveau.


Si vous n'êtes convaincu ni par l'un, ni par l'autre, le niksen pourrait vous séduire. Son but ? Aider à reprendre possession de son temps et accorder à son cerveau un moment de répit.

Aujourd’hui, nous passons notre temps à optimiser…notre temps : on court après le métro, on mange devant son ordi au travail pour boucler ce dossier, on téléphone à ses proches en faisant le ménage ou la cuisine chez soi et on file voir la dernière expo du moment.On ne peut s’empêcher de remplir son agenda, allant parfois jusqu’au burn-out.

Même quand on est posé, on sollicite notre cerveau. Dans les transports bien sûr, mais aussi quand on a ne serait-ce qu’une minute d’attente. Qui n’a jamais pris son téléphone en main à la seconde ou son copain est parti aux toilettes, lors d’un verre dans un bar ?

Alors, le niksen, c’est l’opposé. Basé sur un concept de « slow life », c’est un peu l’équivalent du « farniente » italien, du « chill » américain. Sauf qu’il n’y a aucune connotation négative derrière et surtout pas de culpabilité.


LE NIKSEN, MODE D'EMPLOI


Alors, pour adopter le "niksen" au quotidien, voici quelques règles d'or à suivre :

Règle n°1 : aucun but tu n'auras.

Le principe même du "niksen" repose sur la non-productivité. Ne faites rien "d'utile", oubliez vos objectifs pour ne subir aucune pression.


Règle n°2 : tes pensées tu laisseras aller.

Le "niksen" est un temps où l'on se permet de divaguer. Un exercice qui se révèle excellent pour la créativité, et qui permet parfois de trouver la solution à un problème, sans même l'avoir cherchée. On ne réfléchit pas, on accepte le flux de ses pensées, sans se prendre la tête sur l’une d’elles, ou d’essayer de trouver des solutions à un problème. Vous pouvez alors simplement regarder par la fenêtre (comme les chats, exactement), admirer le va-et-vient des vagues ou faire une activité telle que le tricot ou le coloriage, adaptée à l’évasion.


Règle n°3 : détendu tu seras.

On profite de ces instants de pure détente que l'on s'octroie. Un peu comme lorsque l'on procrastine, mais sans se sentir coupable cette fois. Toutes les pensées parasites ne seront plus source de stress. Vous n’avez pas préparé ce call avec votre client de Singapour ? Ce n’est pas dramatique. Pas plus que la facture d’électricité à régler.


Le niksen ne demande pas forcément plus de 10 à 15 minutes par jour. C’est le temps nécessaire pour que votre pause soit efficace, bien que rien n’interdit d’aller au-delà.


Des bienfaits prouvés


Dans notre société ultra-connectée, l'injonction à "faire" est partout, et "perdre son temps" est difficile. Les agendas se remplissent jusqu'au burn-out.


Pourtant, s'autoriser des pauses permet en réalité d'améliorer notre efficacité une fois de retour sur la tâche à accomplir, en plus de développer le bien-être personnel.


Le "niksen" aurait également des bienfaits pour la santé. Interrogée par le Time, Eve Ekman, une chercheuse de l'university de Berkeley qui travaille sur le stress, affirme que les pauses détente réduisent l'anxiété, ralentissent le processus de vieillissement et rendent même le corps plus résistant aux microbes.


Alors la prochaine fois que vous passerez devant un parc ou un banc, lâchez-votre téléphone et vos impératifs, asseyez-vous, et laissez-vous tenter par quelques minutes de "niksen". Vous verrez comme il est bon de ne rien faire.

9 vues0 commentaire

400 Avenue Roumanille

06410 Biot

Nous écrire:

fabrice@qookka.me

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

Si vous êtes en situation de danger pour votre vie, n'utilisez pas ce site. Appelez le SAMU 15 ou le 112 pour une aide immédiate.

Victime de violence conjugale, appelez  le 3919

Vous ressentez des symptômes liés à la Covid19? Faites le test d'orientation.