Au-delà de la thérapie : ce qu'il faut faire pour améliorer sa santé mentale




Lorsqu'on parle de santé mentale, la thérapie est l'un des premiers sujets abordés. Et pas pour rien. Des études montrent que le traitement psychologique des troubles mentaux courants est efficace dans 80 % des cas.


Ainsi, la figure du psychologue se profile toujours lorsque ce sujet est abordé. Cependant, la psychothérapie ne peut être la seule pratique pour avoir un état émotionnel plus sain. Le traitement avec un professionnel est essentiel, mais il existe d'autres activités que nous pouvons faire pour en renforcer les effets.


Par conséquent, la combinaison de différentes méthodes avec la thérapie peut avoir un impact positif sur la santé mentale du patient. Dans ce sens, nous avons séparé quelques pratiques scientifiquement prouvées qui peuvent vous aider dans ce voyage. Elles constituent la base de la philosophie d'accompagnement intégré de Qookka.


Pratiquer la méditation


La pratique de la méditation est généralement associée au calme et à la tranquillité de ses participants. Toutefois, il ne s'agit pas d'une simple impression. Plusieurs études soulignent les bienfaits de la méditation sur la santé mentale.


À cet égard, une méta-analyse a évalué les effets de cette pratique chez environ 1 300 adultes pour le traitement de l'anxiété. L'étude a conclu que la méditation non seulement diminuait les symptômes chez les personnes, mais qu'elle avait également plus d'effet chez celles qui présentaient des niveaux d'anxiété plus élevés.


Commencez un journal


Oui, coucher vos pensées sur le papier peut aider votre santé mentale. Bien que cette pratique ne soit pas si courante chez les adultes, plusieurs études ont prouvé son efficacité. À cet égard, une revue d'articles scientifiques a souligné que "le fait d'écrire sur des événements traumatisants, stressants ou émotionnels entraîne une amélioration de la santé physique et psychologique".


Dans l'ensemble, les chercheurs ont constaté que l'écriture expressive permettait de réduire la pression artérielle, d'améliorer le fonctionnement du système immunitaire, de diminuer le nombre de visites chez le médecin et de raccourcir les séjours à l'hôpital, ainsi que d'améliorer l'humeur, de réduire les symptômes de la dépression et d'améliorer la mémoire.


En outre, ajouter la gratitude à l'écriture peut avoir encore plus d'avantages. Une étude sur le sujet rapporte que "les participants exprimant de la gratitude ont rapporté une santé mentale significativement meilleure que celle des participants exprimant juste du témoignage.".


Maintenir un régime alimentaire sain


Ce que vous mangez reflète également votre état psychologique. Même, les études montrent une réalité pas si éloignée de ce que nous pourrions imaginer sur ce qui serait bon ou pas pour notre cerveau. Oui, une alimentation saine a un impact positif sur la santé mentale.


En revanche, les régimes riches en sucres raffinés, par exemple, sont nocifs pour le cerveau, comme l'explique le médecin Elisabeth Pakin. "En plus de détériorer la régulation de l'insuline dans l'organisme, ils favorisent également l'inflammation et le stress oxydatif. Plusieurs études ont établi une corrélation entre une alimentation riche en sucres raffinés et une altération des fonctions cérébrales, voire une aggravation des symptômes des troubles de l'humeur, comme la dépression", ajoute-t-elle.


Faites de l'exercice


Parler de l'aspect physique, c'est aussi prendre soin de l'esprit. Les activités physiques stimulent la libération de protéines appelées facteurs neurotrophiques, qui favorisent la croissance des cellules nerveuses et l'établissement de nouvelles connexions. Cette amélioration du fonctionnement du cerveau a un impact sur la santé mentale et permet de se sentir mieux.


Cette pratique permet même de traiter les troubles psychologiques, comme la dépression. Chez les personnes déprimées, les neuroscientifiques ont remarqué que l'hippocampe du cerveau - la région qui aide à réguler l'humeur - est plus petit. L'exercice favorise la croissance des cellules nerveuses dans l'hippocampe, améliorant ainsi les connexions entre les cellules nerveuses, ce qui contribue à atténuer la dépression.


Établir des relations


Nous sommes des êtres sociables, il n'y a aucun doute là-dessus. Bien que nous le sachions, nous ne réalisons souvent pas l'importance du rôle que cela peut jouer dans nos vies. Une étude a montré que l'absence de lien social est plus nuisible pour la santé que l'obésité, le tabagisme et l'hypertension. En revanche, un lien social fort entraîne une augmentation de 50% des chances de longévité.


En ce sens, avoir des relations de qualité avec ses amis et sa famille est l'une des clés d'une meilleure santé mentale. Plusieurs études établissent une relation entre la solitude et la distance sociale et plusieurs problèmes psychologiques. Il est donc fondamental de garder ces personnes proches, principalement parce qu'elles serviront de soutien dans les moments difficiles.

6 vues0 commentaire

400 Avenue Roumanille

06410 Biot

Nous écrire:

fabrice@qookka.me

  • Gris LinkedIn Icône
  • Facebook
  • Instagram

Si vous êtes en situation de danger pour votre vie, n'utilisez pas ce site. Appelez le SAMU 15 ou le 112 pour une aide immédiate.

Victime de violence conjugale, appelez  le 3919

Vous ressentez des symptômes liés à la Covid19? Faites le test d'orientation.