Après un diagnostic COVID-19, près d'une personne sur cinq souffre de troubles mentaux