5 signes que vous êtes trop nerveux




Se sentir en colère est une chose normale. Nous avons tous vécu des situations où nous explosons d'une manière ou d'une autre. Cependant, une colère excessive peut faire des ravages dans notre vie ainsi que dans celle de nos proches.


Vivre dans un état constant d'explosion émotionnelle est dangereux pour la santé mentale. Le syndrome de Hulk est un trouble qui touche les personnes qui ne peuvent s'en sortir et qui n'ont généralement pas conscience de leurs actions nerveuses.


Apprendre à contrôler les impulsions nerveuses est important pour maintenir une vie saine avec les gens et la société. Dans les cas les plus extrêmes, le conseil psychologique joue un rôle fondamental pour réduire le manque de contrôle et agir sur les sphères à l'origine des déclenchements nerveux.


1. Manque de contrôle sur ses propres actions

Impulsif. C'est l'adjectif qui caractérise le mieux une personne trop nerveuse. De cette façon, les actions ne sont pas préméditées, mais sont le résultat d'une explosion de sentiments. L'individu n'a aucun contrôle sur lui-même et fait courir des risques aux personnes présentes.


Les agressions - physiques ou verbales - n'ont aucune justification ou raison apparente. Ils arrivent juste. Il n'en faut pas beaucoup, d'ailleurs. Un petit déclencheur peut suffire pour que la personne perde le contrôle.


2. Irritabilité accrue

Bien que cela puisse sembler contradictoire, la personne extrêmement nerveuse est plus sensible que les autres. En étant dans cet état mental, l'individu reçoit les stimuli externes plus intensément, il devient donc très vite nerveux.


Il est donc important d'être prudent lorsqu'on a affaire à des personnes dans cet état. De simples mots ou gestes peuvent leur servir de déclencheurs nerveux, il est donc nécessaire de comprendre cet état et de réfléchir avant de parler ou de faire quelque chose.


3. Accélération du rythme cardiaque

Il suffit d'un seul instant. Une étincelle d'irritation. Une explosion de sentiments. Le cœur s'emballe et devient plus intense à chaque seconde. Les battements restent coincés dans votre gorge, ou pire, vous avez l'impression que votre cœur va sortir de votre bouche.


Ce point est plus difficile à remarquer par les autres, mais il est évident pour ceux qui le ressentent. En général, l'augmentation du rythme cardiaque précède une crise de nerfs. Remarquer ce signe peut donc être un moyen intéressant de comprendre ce qui se passe et d'essayer ensuite de se calmer.


4. Tremblements et transpiration dans le corps

Le corps réagit à notre état mental. Ainsi, lorsque nous sommes dans un état extrême, il se manifeste. Dans le cas de la nervosité, la personne se met à trembler et à transpirer excessivement en réaction à ce qui se passe dans sa tête.


Ainsi, le signe est facilement perçu par les personnes proches, ce qui peut être déterminant pour tenter de prévenir la dépression nerveuse. En ce sens, il est nécessaire de gérer la situation avec calme pour éviter le pire.


5. Culpabilité excessive après une dépression nerveuse

La culpabilité est la conséquence de l'épisode nerveux - logique. Comme la personne perd le contrôle de ses propres actions, elle éprouve des remords et une culpabilité extrême lorsqu'elle réalise ce qu'elle a fait. Cependant, ce qui était censé être un moment de réflexion, devient généralement un espace d'autodépréciation.


Dans ces moments, il est donc important d'être présent pour la personne. Le moment est délicat et le soutien de personnes proches peut soulager la tension de la situation. Un soutien psychologique est également indispensable pour comprendre les épisodes et traiter la cause de cette nervosité.

10 vues0 commentaire