5 conseils d'autosoins pour les professionnels de la santé



Nous vivons une époque de défis sans précédent et vous, en tant que professionnel de la santé, êtes à l'avant-garde de la lutte contre le coronavirus.


Vous prenez peut-être des décisions et travaillez dans des environnements auxquels vous ne vous attendiez pas. Vous pouvez vous sentir anxieux, effrayé, triste, frustré ou oppressé. Dans des moments difficiles comme ceux-ci, il est très important de ne pas oublier votre santé mentale et physique.


Comment pratiquer l'autosoin en tant que travailleur de la santé?


1. Souvenez-vous que vous faites de votre mieux


Dans cette situation sans précédent, vous devrez peut-être choisir entre des options très difficiles. N'oubliez pas qu'il est parfois impossible de prendre une décision parfaite, alors faites de votre mieux. Traitez les questions plus délicates en équipe ; assurez-vous que chacun a donné son avis et se sent entendu. Lorsque vous réfléchissez à ces choix, la chose la plus importante à retenir est que vous étiez là et que vous avez pris la meilleure décision possible.


2. Vous n'êtes pas seul, vous avez une équipe


Pendant cette pandémie (et même après), les gens auront la possibilité de se soutenir les uns les autres à différents moments. Comprenez que cela se produira par cycles, alors essayez de considérer qui a la capacité de soutenir, en vous rappelant que cela est nécessaire et en faisant attention au niveau que les gens peuvent atteindre.


3. S'identifier à soi-même


Vous faites partie de quelque chose de beaucoup, beaucoup plus grand que vous. Il est probable que vous vous sentiez parfois dépassé par les responsabilités. Essayez de vous rappeler que vous êtes une personne dans une situation globale. Vous travaillez peut-être dans un nouvel environnement ou dans un nouveau contexte, vous ne pouvez faire que ce que vous pouvez faire.


4. Permettez-vous de demander le soutien nécessaire


Bien que vous puissiez trouver cela difficile, puisque vous passez vos journées à aider les autres, acceptez l'aide et le soutien disponibles. Profitez de l'occasion pour parler à des personnes éloignées de votre expérience. Il peut s'agir d'un soutien informel de la part de la famille, des amis et des collègues ou de services offerts par des professionnels de la santé mentale.


Chacun est différent et a besoin de différents niveaux de soutien. Soyez réaliste et prenez contact avec vous-même pour savoir ce dont vous avez besoin. Vous pouvez également faire des demandes à votre famille et à vos amis - vous pouvez leur parler de vos sentiments après une longue journée de travail et, sinon, parler d'autres choses - c'est bon aussi.


5. Prendre des pauses et des congés


C'est un marathon, pas une course, et le repos fait partie de votre contribution au combat. En vous renforçant par phases, vous pourrez éloigner le risque de voir apparaître de burn-out, des problèmes de trouble de panique, des dépressions caractérisées, des états de stress post-traumatique ou des addictions.

4 vues0 commentaire

400 Avenue Roumanille

06410 Biot

Nous écrire:

fabrice@qookka.me

  • Gris LinkedIn Icône
  • Facebook
  • Instagram

Si vous êtes en situation de danger pour votre vie, n'utilisez pas ce site. Appelez le SAMU 15 ou le 112 pour une aide immédiate.

Victime de violence conjugale, appelez  le 3919

Vous ressentez des symptômes liés à la Covid19? Faites le test d'orientation.